Ouverture de la biscuiterie le Hangar

grenier-a-pain-le-hangar

28 oct Ouverture de la biscuiterie le Hangar

Michel Galloyer et Anne-Marie Guillard ont pris l’initiative d’aménager un entrepôt de 650m2 afin d’en faire une biscuiterie. Le Hangar regroupe un laboratoire de production et un atelier de fabrication artisanale, un magasin-épicerie fine et un salon de thé.

 

Le Grenier à Pain se lance dans la fabrication de biscuits

La biscuiterie le Hangar est située à Ploërmel en Bretagne et est aménagée dans un magnifique bâtiment de 650 m² construit au siècle dernier. Ce bâtiment a conservé son cachet d’ancien hangar à
locomotives jouxtant l’ancienne gare désaffectée de Ploërmel. Aujourd’hui classé et restauré, il a trouvé une nouvelle destinée en devenant une biscuiterie de tradition bretonne : il fait office de laboratoire de production et d’atelier de fabrication artisanale pour la fabrication d’une quarantaine de biscuits, galettes, palets, cakes, madeleines, gâteaux, moelleux, financiers, macarons,…

Michel Galloyer et Anne-Marie Guillard ont investi 1 million d’euros dans l’aménagement de cet entrepôt qui, en plus de son site de production, propose également un magasin-épicerie fine où sont disponibles des biscuits et chocolats de qualité ainsi qu’un salon de thé qui propose une petite restauration le midi.

Ainsi, le Hangar est en train de devenir une des nouvelles attractions gourmandes de la région du Morbihan, situé à une cinquantaine de km de Rennes et de Vannes. Il a d’ailleurs attiré, en avril dernier, la société japonaise Flour, spécialiste des pâtisseries japonaises. Son dirigeant, Futoshi Uematsu, s’est déplacé sur le site afin d’évoquer avec Michel Galloyer, la possibilité d’implantation d’une unité de production au Hangar. Il souhaite en effet mieux faire connaître les pâtisseries japonaises au public français. Il reste encore des modalités à étudier mais la perspective d’une nouvelle unité créatrice d’emplois laisse penser que cette implantation se concrétisera dans un avenir plus ou moins proche.